DSC07289

FIGHTING FANTASY ! On ne présente plus le premier monde des Livres-dont-VOUS-êtes-le-Héros. Né au début des années 1980, cet univers de livres-jeux en solo a rapidement donné naissance à un jeu de rôle digne de ce nom, Fighting Fantasy RPG, en anglais évidemment. Ce jeu, paru initialement en 1984, n'est pourtant arrivé en France qu'à partir de... 2013 grâce à l'éditeur Scriptarium  (voir photo ci-dessus). Regroupant les séries Défis Fantastiques et Sorcellerie !, ce jeu ne bénéficie hélas pas d'un gros suivi en matière de produits dérivés - surtout en France dirons-nous, même si je salue bien bas le travail de Scriptarium sans qui nous attendrions toujours.

A ce jour, je ne suis parvenu à mettre la main que sur 3 figurines de cet univers, et j'ignore s'il en existe beaucoup d'autres. En 2014, l'éditeur Pure Evil avait pourtant présenté toute une série de pièces directement inspirées des couvertures des livres, mais elle n'a jamais été mise en vente. Ci-dessus :

  • A gauche, le célèbre magicien Gereth Yaztromo, édité par Scriptarium. C'est une jolie pièce en plastique qui, curieusement, mesure presque 40mm de haut (sans compter le baton et le corbeau). C'est une échelle plutôt rare dans le domaine des figurines de JdR.
  • Au centre, voici Zagor le Sorcier de la Montagne de Feu. Sorti à l'occasion du Fighting Fantasy Fest 1 (2014), il est édité par Otherworlds en 32mm.
  • A droite, Balthus le Terrible, seigneur de la Citadelle du Chaos. Celui-ci est sorti à l'occasion du Fighting Fantasy Fest 2 (2017) et est aussi édité par Otherworlds en 32mm.

Ces trois fameux habitants du continent d'Allansia sont de belles pièces, avec une mention spéciale pour Zagor et Balthus qui sont très fidèles aux illustrations originales, en cela qu'elles sont chargées de petits détails, ce qui les rends relativement difficiles à peindre. Mon seul regret, c'est que ces trois figurines ne sont pas toutes de la même échelle, Yaztromo est bien plus grand que ses deux comparses allansiens. En outre, j'espère que la gamme s'étendra à l'avenir - d'une façon ou d'une autre (oui, je rêve de voir hommes-rhinos, marmouscules, roulards, jib-jibs, bêtes sanguinaires et autres oursconces envahir ma table un jour futur...).

DSC07287

Les Annales du Disque-Monde : L'univers Fantasy-Burlesque inventé par le prolifique et génial Terry Pratchett ne pouvait que donner naissance à un Jeu de Rôle. Le point positif de ce JdR est évidemment l'univers, dans lequel les joueurs se lâchent, se créent des personnages inattendus et trouvent toujours des solutions plus amusantes les unes que les autres lorsque des situations improbables se présentent à eux. Le point négatif vient, quant à lui, de la partie JdR - la VO nous présente Discworld comme un supplément pour les règles de GURPS (un système générique et très touffu de règles de JdR). En soi, ce n'est pas un problème, mais la VF essaie de se présenter comme un livre indépendant, en gommant toutes les références de la VO vers les autres suppléments GURPS. Par conséquent, on obtient un beau livre, mais avec des règles incomplètes et une organisation globale plutôt bancale. En outre, si la VO a eu droit à un second livre de contexte et de règles sur ce monde, la VF n'a jamais été au-delà du 1er livre (et même pas d'écran du MJ, hérésie !!!). Quoi qu'il en soit, nous arrivons tout de même à le sortir de temps en temps pour des aventures plus débridées les unes que les autres (le résumé de nos aventures se trouve ici).

Malgré tout, fou-rires garantis !

Ci-dessus, une petite sélection de figurines issues des romans du Disque-Monde. Curieusement, elles sont présentées avec une échelle de 30mm, mais elles sont plutôt basées sur du 40mm...

  • La Mort est un personnage récurrent qui intervient dans bon nombre de romans - sans compter ceux qui lui sont entièrement consacrés. Fidèle à l'imagerie classique du squelette drapé de noir et portant une faux, il a néanmoins sa personnalité ("oui, la Mort est un mâle", comme aime le répéter Sir Pratchett, "mais un Mâle nécessaire"). Son apparition est toujours truculente et ses répliques font toujours preuve d'un humour caustique sans égal. Il se reconnaît facilement en cela qu'il parle toujours en majuscule... La Mort à moto est une variante, ainsi qu'elle apparaît dans le roman Accroc du Roc. Il faut noter que les éléments anachroniques sont légions dans les romans de Sir Pratchett.
  • Les Trois Sorcières, Magrat Goussedail, Mémé Ciredutemps et Nounou Ogg, ici sur leurs balais, sont elles aussi des personnages qui reviennent régulièrement dans les Annales.
  • Rincevent le sorcier incapable de lancer un sort, Deuxfleurs le premier touriste du Disque, accompagné du Bagage le plus agressif du multivers. Le Bagage fait son apparition dès le premier roman, La Huitième Couleur.